Bonjour tout le monde,

 

Des mois que je ne vous ai pas donné de nouvelles...

Qu'elle en est la raison ? Je vous raconte point par point ce que j'ai fait tous ces derniers mois.

Et, pour comprendre, il faut remonter à novembre 2017. Novembre 2017, l'une d'entre vous sur son blog ( il me semble que c'est      la famille créative ), annonçait qu'elle passait son CAP mode en candidat libre. A cette époque, je prenais des cours de couture avec une couturière professionnelle et je lui demande si elle me voyait capable de me lancer seule dans cette aventure. La réponse fut NON !

Déception...

" Tu peux faire beaucoup mieux !!! "

" Ah ?! "

Me voilà donc avec le téléphone d'un organisme en poche, prises de contact et puis on voit venir.

Mon mari me soutient à fond, les enfants sont surpris de voir leur maman, 18 ans au foyer pour les élever, qui fait de nouveaux projets. Oui, tout allait être bousculé !

En juin 2018, je suis contactée par l'organisme de formation. Je dois monter un dossier et je dois dire que les galères commencent. Entre mon inscription à pôle emploi, les démarches auprès de la sécu qui me dit que je n'existe pas pour eux et les dossiers pour le financement de ma formation à la région, j'ai bien cru devenir folle. C'est simple, une mère au foyer ne rentre dans aucunes de leurs cases. Bref, je m'accroche et voilà que je suis convoquée début juillet pour un entretien et un test.

Première expérience sur une piqueuse plate ( machine à coudre industrielle ) et premier entretien depuis au moins 25 ans... Autant vous dire que présenter un CV conforme à ce qui se fait actuellement a relevé de l'exploit pour moi. D'ailleurs, encore une fois, merci Priscilla pour ton aide précieuse en urgence et à distance.

Les résultats : quelques semaines plus tard pour ceux qui seraient pris et rapide pour ceux qui seraient recalés, pour une formation débutant le 1er octobre. Toutefois, jusqu'à 15 jours après le début de la formation, vous pouviez être appelé en cas de désistement. Non, pas ça !!! Tout ou rien, tout de suite !!!

Mi juillet, lettre de réponse......................................................................

 

Je suis prise tout de suite !!! Youhou ! Je viens de passer la première étape. Je passe l'été à préparer quelques bricoles et puis ça y est, je saute dans le grand bain. Je ne fais pas la formation du CAP mode, non, la région ne me finance pas, je fais une titre pro fabricant de vêtements sur mesure, que la région me finance.

8 mois et demi où mes semaines se partagent entre patronnage et pratique sur la piqueuse plate avec des pièces d'études. Tout comme les étudiants, j'ai eu des examens blancs, des stages en entreprises, des travaux en binômes...

Beaucoup de tensions, mais de très belles découvertes et rencontres !

En juin 2019, je passe mes examens. Coup de stress ! Mais, ma foi, je ne m'en sors pas trop mal. Pour les résultats, il faudra attendre fin août. C'est long, très long ! Mais, je suis déjà bien occupée. En effet, durant ma formation, j'ai fait deux stages, l'un dans une boutique de retouches, créations de robes de mariées, créations sur mesure. Et l'autre, dans une entreprise de luxe. Cette deuxième a suivi mon parcours tout au long de ma formation en me demandant de mes nouvelles régulièrement. Je terminais ma formation le 14 juin et le 17 juin, je commençais à travailler dans cette entreprise.

J'ai signé un CDD puis un CDI le 1er mars.

Et, les résultats me direz-vous ? Eh bien, je suis officiellement fabricant de vêtements sur mesure. Et, je travaille dans l'industrie du luxe. Une part de rêve qui se réalise... Plein d'autres objectifs à atteindre... Je suis heureuse de ce que je fais aujourd'hui, même si c'est un métier parfois difficile...

Je conclue en vous disant :

Quand une passion devient métier... Tout peut arriver !!!

 

Voici deux photos de la création que j'ai présenté pour mon examen final. Patronnage et réalisation perso. Lainage du stock,  doublure : pongé de soie. Certes, le modèle est simple puisque c'est une base de jupe droite avec festons, mais la précision était de rigueur notamment pour les festons.

jupe à festons

jupe à festons

 

A bientôt.